Campagne de sensibilisation sur le terrain

Suggestions

Afin de sensibiliser les randonneurs aux bons comportements, une douzaine de bâches ont été posées aux départs et aux abords des itinéraires de randonnée hivernale.

En hiver, la faune sauvage est particulièrement fragile et sensible au dérangement. Afin de minimiser les impacts des loisirs en plein air, il est important d’adopter les bons comportements lors des randonnées hivernales, en raquette ou à ski. Afin de sensibiliser les randonneurs, une douzaine de bâches ont été posées sur le territoire du Parc. Les endroits ont été définis de manière stratégique en collaboration avec les surveillants de la faune. Elles se trouvent notamment au départ des sentiers balisés de raquette, ou encore, de départ de randonnées à ski populaires comme le Pic Chaussy au départ des Mosses.

Les 4 grandes règles

Ces bâches ont pour objectif de rappeler les quatre règles primordiales à respecter lors de ses sorties :

(1) En forêt, restez sur les sentiers et les itinéraires balisés : 
Plus la zone dans laquelle on évolue est boisée, plus le risque de dérangement est fort. La forêt représente un refuge essentiel pour de nombreux animaux qui dépendent de cet espace tranquille pour survivre pendant l'hiver. Lorsque les perturbations se produisent de manière régulière, constante et fréquente aux mêmes endroits, et que les animaux ont la possibilité de s'éloigner, ils peuvent s'habituer à ces perturbations. C'est particulièrement le cas le long des sentiers balisés, très fréquentés, ou à proximité de refuges où les déplacements sont continus. Les perturbations deviennent prévisibles pour les animaux, et avec le temps, ces derniers ne réagissent plus avec du stress ni ne cherchent à fuir. 

(2) Respectez les zones de tranquillité et les sites de protection de la faune : 
Lors de perturbations répétées et imprévisibles, les animaux éprouvent un niveau de stress accru et s'éloignent de plus en plus, voire abandonnent totalement le site. Il est donc essentiel de garder des zones de tranquillité qui visent à protéger la faune des dérangement excessifs liés aux activités de loisirs. 

(3) Évitez les lisières et les surfaces non enneigées : 
Ces espaces sont notamment des zones de broutage pour de nombreux animaux.

(4) Tenez votre chien en laisse, en particulier en forêt : 
Chaque année, de nombreux animaux sauvages sont attaqués ou apeurés par des chiens.

Idées rando 

Besoin d'idées pour des randonnées respectueuses de la faune ? 

Retrouvez tous les itinéraires balisés sur SuisseMobile

 

 

Accès en TP 

Le moyen de transport utilisé pour se rendre aux points de départ des randonnées a également une influence sur le dérangement de la faune. Les randonneuses et randonneurs n'hésiteront pas à favoriser l'utilisation des transports en commun dès que cela est possible, comme sur la ligne du Bus alpin Charmey - La Valsainte

Bâche Respecter c'est protéger-2048x1152

Pourquoi une telle campagne en hiver ?

Durant la saison hivernale, la nourriture se fait rare et généralement peu nutritive. Les journées courtes limitent les opportunités pour la faune de trouver de quoi manger sont précieuses. De plus, les déplacements à travers la couche épaisse de neige sont laborieux et épuisants, diminuant ainsi les réserves d'énergie. Les animaux sauvages doivent faire face à des températures très basses, avec une moyenne de -10° C à 2000 m d'altitude, pendant de longs mois. Par conséquent, il devient essentiel pour eux de rationaliser leurs déplacements et ainsi économiser leurs forces.

Lorsqu'un animal est dérangé, le stress et la fuite qui en découlent entraînent en effet une dépense d'énergie considérable. Ceci affaiblit l'animal et peut même lui être fatale.

Sports de neige et respect

Cette démarche est réalisée en collaboration avec la campagne Respecter c'est protéger de l’association Nature et loisir